ACHATS GROUPÉS FIOUL

consultez les prix dans votre ville

Type de fioul * ~~~~~~~~~~~~

Code postal *

Ville *

Volume Cuve *
  litres

Risque de pollution fioul suite à une inondation


Le fioul domestique peut devenir un polluant dangereux en cas de fuite. Il se compose en effet non seulement d’hydrocarbures, issus du raffinage du pétrole, mais aussi de colorants et d’additifs. Ces différents composants ont tous le potentiel d’avoir de graves impacts sur l’environnement, bien qu’à des degrés divers. En résumé, le fioul est une substance inflammable, cancérigène et nocive. Son épanchement suite à une inondation peut donc avoir des conséquences catastrophiques.

Inondations et risque de pollution au fioul

Quels sont les risques exacts associés à une pollution au fioul suite à une inondation? Cet article vous aide à comprendre les impacts que des fuites peuvent avoir sur l’environnement.
 

1. Un risque associé à la submersion des cuves à fioul

 
Lors d’une inondation, deux risques principaux peuvent mener à une fuite de fioul. D’abord, à cause de la submersion des cuves, l’eau peut pénétrer par les évents et, du fait de la différence de densité avec le fioul, chasser ce dernier à l’extérieur de la cuve. Il existe également un risque de renversement. Dans ce cas, la force de l’eau renverse une cuve peu remplie et donc légère (il s’agit souvent d’anciens modèles), permettant une fuite de fioul dans la nature.

Lors d’une inondation, le fioul flotte à la surface de l’eau sous forme de trainées ou de nappes. Il est ensuite entraîné vers les rivières lors de la décrue.
 

2. Des conséquences sérieuses sur l’environnement

 
Selon le directeur adjoint du CEDRE (CEntre de Documentation, de Recherche et d’Expérimentations
sur les pollutions accidentelles des eaux), l’ampleur des dégâts sur l’environnement est très difficile à déterminer lors de tels accidents, parce qu’elle dépend des milieux. Mais les conséquences sont dans tous les cas sérieuses : une cuillère à café de fioul déversé dans la nature peut suffire à polluer l’équivalent en surface d’un terrain de football.

La pollution a des conséquences sérieuses sur la faune et la flore, en plus du risque considérable qu’à terme, le fioul puisse s’infiltrer et polluer les ressources en eau potable.
 

3. Quels moyens pour traiter le problème ?

 
Lors d’une pollution au fioul consécutive à une inondation, la plupart du temps, les pompiers sont mobilisés. Plus l’attente est longue pour prendre des mesures, plus les coûts de dépollution seront élevés dans le futur. D’où l’intérêt de faire face à la situation très rapidement.

En général, l’urgence immédiate après une inondation est de rassembler les hydrocarbures qui flottent à la surface de l’eau, en utilisant des substances absorbantes ou en montant des barrages filtrants. Utiliser ces méthodes permet d’éviter le pire : l’infiltration du fioul dans le sol lors de la décrue. Ou encore son déversement dans les rivières.

Mais au lieu de traiter le problème, le mieux est encore de le prévenir. Les fuites consécutives aux inondations sont souvent liés à des cuves vétustes ayant pu être renversées ou dans lesquelles l’eau a pu s’infiltrer. Posséder une cuve aux normes et en contrôler régulièrement l’état est donc une précaution indispensable pour qui utilise le fioul comme énergie de chauffage ! Dans les zones de captage d’eau potable, il existe parfois des subventions pour mettre sa cuve à fioul aux normes, renseignez-vous auprès de votre mairie.

 


Tags : , , ,