ACHATS GROUPÉS FIOUL

consultez les prix dans votre ville

Type de fioul * ~~~~~~~~~~~~

Code postal *

Ville *

Volume Cuve *
  litres

Quels réglages pour votre chaudière au fioul ?


Cet article a pour but de vous aider à consommer le moins de fioul domestique possible, en réglant au mieux votre chaudière et le reste de votre installation de chauffage. Le tout sans toucher à votre confort, bien entendu !

Réglages-Chaudière-Fioul

Votre chaudière a un fonctionnement simple : elle brûle du fioul domestique pour chauffer de l’eau. Cette eau peut à la fois servir d’eau chaude pour les douches et divers robinets de votre maison, et pour votre installation de chauffage. Dans ce cas de figure, il faut que le mode « hiver » de votre chaudière soit activé. En pratique, le rôle de la chaudière est de maintenir l’eau à sa température de consigne, tout en assurant le débit d’eau nécessaire pour traverser l’ensemble des radiateurs de la maison.

Forts de ces principes, voici trois conseils pour faire des économies en réduisant votre consommation de combustible :

1. Activer le mode « éco » de votre chaudière si celle-ci en dispose. Cela revient souvent à élargir le champ des température de consignes : si la température de référence est de 50°C, votre chaudière ne se mettra par exemple en route que si la température de l’eau descend sous les 45°C (au lieu de 48°C en mode normal par exemple) et chauffera l’eau jusqu’à 55°C (au lieu de 52°C en mode normal par exemple). Ce mode de fonctionnement revient donc à augmenter l’hystérésis de votre installation, afin d’effectuer des gains du fait du nombre plus limité de mises en route.

2. Préférez un réglage fin de vos robinets thermostatiques plutôt qu’une augmentation de la température de consigne. En effet, l’augmentation de la température de consigne génère une forte hausse de la consommation de fioul par rapport à une simple hausse du débit d’eau à travers les radiateurs. En fixant une température trop élevée, vous amenez votre chaudière en dehors de sa plage de fonctionnement nominal, ce qui se traduit par un rendement diminué. A l’inverse, une température de consigne comprise entre 50 et 55°C suffit souvent à chauffer une maison si la chaudière est bien dimensionnée et votre logement raisonnablement isolé, hors pic de froid hivernal.

3. Isolez les tuyaux en cuivre traversés par l’eau chaude et donnant sur une pièce que vous ne souhaitez pas particulièrement chauffer. Exemple : si votre chaudière est située dans votre cave. En effet, en l’absence d’une telle isolation, vous allez perdre une partie de la chaleur dans votre cave. Autant de chaleur en moins qui parviendra jusqu’aux autres pièces de votre logement.

Enfin, profitez de l’entretien annuel obligatoire de votre chaudière pour demander davantage de conseils au technicien qui se déplace chez vous. Vous pouvez également faire des économies en payant votre fioul moins cher grâce à nos achats groupés de fioul : pour cela, n’hésitez pas à vous inscrire gratuitement et sans engagement sur le site NégoFioul.fr !

 


Tags : , ,