ACHATS GROUPÉS FIOUL

consultez les prix dans votre ville

Type de fioul * ~~~~~~~~~~~~

Code postal *

Ville *

Volume Cuve *
  litres

Passer du GPL au fioul : quelle démarche suivre pour ce passage d’une énergie à l’autre ?


Lorsque vous achetez une maison chauffée au GPL (propane le plus souvent, butane pour les chauffages d’appoint), énergie bien souvent méconnue et confondue avec le gaz naturel, vous ne savez pas nécessairement que votre facture de chauffage va être conséquente. En effet, le Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL) est une énergie fossile issue du processus de raffinage du pétrole brut. C’est un produit « léger » qui est récupéré après distillation puis comprimé pour être stocké et transporté jusqu’au client final à l’état liquide. Trop de gens le confondent avec le gaz naturel qui est quant à lui du méthane directement issu de puits gaziers dans différents pays producteurs (Russie, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni, Algérie, Qatar, etc.), et transporté à le plus souvent à l’état gazeux. Le gaz naturel doit quant à lui être refroidi à environ -160°C pour passer à l’état liquide :  on parle alors de Gaz Naturel Liquéfié, qui est acheminé par bateau jusqu’à un terminal méthanier pour être regazéifié ou livré par camion jusqu’à un client industriel.

Passer du fuel au GPL (propane, butane)

Utiliser le GPL comme moyen de chauffage nécessite l’installation d’une citerne de stockage – le plus souvent située dans le jardin – et la souscription d’un contrat d’approvisionnement par camion auprès d’une des principales sociétés du secteur : Antargaz, Butagaz, Primagaz, Sogasud, Vitogaz et Totalgaz.

Si votre maison est raccordable au réseau de distribution de gaz naturel (GrDF sur une grande partie du territoire français, sinon une ELD : Entreprise Locale de Distribution, comme par exemple Gaz de Bordeaux), vous pouvez faire d’importantes économies en changeant d’énergie et à moindre frais car il vous suffit souvent d’effectuer un changement de gicleur et/ou des réglages sur votre chaudière. Bien sûr, il vous faudra aussi régler la facture de raccordement au réseau.

Si votre maison n’est pas située dans une commune alimentée par le gaz naturel, vous pouvez réfléchir à un passage au fioul domestique. En effet, le fioul coûte en ce moment bien moins cher que le GPL ! D’après la base PEGASE du ministère de l’écologie et du développement durable, le prix de 100 kWh PCI de propane était de 13,38 euros en 2014 alors que sur la même période 100 kWh PCI de FOD au tarif C1 coûtait 8,62 euros. Soit une facture de chauffage diminuée d’environ 36% au passant au fioul domestique. Sur une facture initiale de propane de 3000€, c’est 1000 euros par an d’économies ! Sachez cependant que les émissions de fioul sont plus polluantes que celles liées au GPL.

Si vous choisissez d’entamer une démarche de conversion vers le gaz naturel ou le fioul domestique, vérifiez bien que vous n’êtes pas engagés avant votre GPListe avant de lancer la démarche de conversion d’énergie. En effet, la rupture d’un contrat de fourniture de propane peut entraîner des frais de résiliation anticipée et de récupération du gaz encore présent dans la citerne. Enfin, il faudra également prévoir un enlèvement de votre ancienne citerne, que vous en soyez locataire ou propriétaire. Certaines clauses pouvant être abusives, nous vous invitons donc à vous rapprocher d’associations de consommateurs si vous avez des doutes. N’hésitez pas à prendre contact avec votre fournisseur de propane ou un chauffagiste pour avoir plus de renseignements sur les démarches à suivre.

 


Tags : , , , ,