ACHATS GROUPÉS FIOUL

consultez les prix dans votre ville

Type de fioul * ~~~~~~~~~~~~

Code postal *

Ville *

Volume Cuve *
  litres

Panne du vase d’expansion de mon circuit de chauffage


Il n’est malheureusement pas rare de rencontrer des problèmes avec le (ou les) vases d’expansion de son système de chauffage au fioul domestique. La panne se manifeste par une pression trop faible dans le circuit de chauffage ou d’eau chaude sanitaire, ce qui provoque à terme un risque d’embouage plus fort, ainsi que l’apparition de calcaire (proportionnellement à la dureté de l’eau de votre commune).

vase-expansion-fioul

En effet, le vase d’expansion sert à maintenir une pression constante dans l’ensemble de l’installation tout en assurant la gestion du changement de volume d’eau dû à la dilatation (une fois chauffée, l’eau occupe plus de place. Lorsqu’elle est refroidie, c’est le contraire). Il contient une membrane gonflée avec du gaz non inflammable (généralement de l’azote). Le volume occupé par le gaz évolue dès que la pression de l’eau du circuit varie, ce qui permet de conserver une pression quasi constante.

Vous disposez probablement de deux vases d’expansion dans votre installation : un de couleur rouge pour le circuit de chauffage et un de couleur blanche pour le circuit d’eau chaude sanitaire. Trois modèles sont largement répandus : le vase d’expansion ouvert (modèles plutôt anciens), le vase d’expansion fermé à pression variable et le vase d’expansion fermé à pression constante.

Si votre chaudière bascule souvent en mode sécurité, c’est peut-être dû à une mauvaise pression dans votre vase d’expansion : sous-pression ou sur-pression, les deux ayant des conséquences similaires ! Le vase d’expansion du circuit de chauffage doit généralement avoir une pression inférieure à 1,5 bar, alors que celle du vase d’expansion du circuit d’eau chaude sanitaire varie plutôt entre 2,5 et 3 bars.

Pour gonfler votre vase d’expansion, les étapes à suivre sont les suivantes :

  1. Eteindre la chaudière (mise hors service avec le bouton ON/OFF, ne pas se limiter à une baisse de la température de consigne).
  2. Extraire toute l’eau contenue dans le circuit jusqu’à ce que la pression tombe à 0 bar (lecture de la pression sur le manomètre).
  3. Connecter une pompe de vélo sur la valve du vase d’expansion (le gaz initial est souvent de l’azote, mais l’air fait également l’affaire puisqu’il contient près de 4/5ème d’azote !).
  4. Gonfler jusqu’à atteindre la pression souhaitée. Cette dernière dépend de chaque installation et peut être calculée à partir de simulateurs disponibles sur internet. On trouve aussi cette information sur l’étiquette du vase d’expansion ou de la chaudière.
  5. Remettre l’eau dans le circuit à sa pression d’origine.

Si votre système n’a pas retrouvé sa souplesse d’origine ou votre chaudière se remet fréquemment en mode sécurité, c’est qu’elle rencontre un autre problème comme une mauvaise arrivée de fioul ou qu’il y a une fuite au niveau de votre vase d’expansion. Nous vous invitons alors à inspecter le raccord du tuyau. Si le vase d’expansion goutte au niveau de la valve de gonflage, alors celui-ci est probablement à changer. Vous devez alors le déposer puis en acquérir un neuf d’un volume supérieur ou égal.

Dans tous les cas, nous vous recommandons de demander conseil à votre artisan chauffagiste !

 


Tags : , ,