ACHATS GROUPÉS FIOUL

consultez les prix dans votre ville

Type de fioul * ~~~~~~~~~~~~

Code postal *

Ville *

Volume Cuve *
  litres

Les différents types de logements chauffés au fioul : de la maison à l’immeuble


Plus de 4,5 millions de logements français sont chauffés au fioul domestique. Les consommateurs sont à la fois situés dans les zones fortement peuplées (Ile de France, région lyonnaise) et dans les communes non desservies par le réseau de distribution de gaz naturel.

33-maison-individuelle-logements-collectifs-réseaux-de-chaleur-fioul-domestique

Le principal avantage de cette énergie est d’apporter une chaleur douce et agréable grâce à un système de radiateurs dans lequel circule l’eau chauffée par la chaudière. Le fioul domestique, stocké en cuve à l’intérieur ou à l’extérieur du bâtiment, alimente la chaudière. Les nouveaux modèles à condensation permettent de réduire la consommation de combustible de l’ordre de 30%, et vous  pouvez bénéficier d’aides financières lors de l’achat (renseignez-vous auprès de votre fournisseur).

Les trois principaux inconvénients du chauffage au fioul domestique sont les suivants :

–  Augmentation significative du prix du fioul depuis le début des années 2000 ;
– Besoin de stocker le fioul domestique et de passer régulièrement commande auprès de fournisseurs régionaux ;
– Odeur du fioul stocké (certains types de fioul contiennent des masquants d’odeurs).

Maisons individuelles

Les maisons individuelles représentent environ 3,6 millions de logements, soit plus des trois quarts des consommateurs de fioul domestique en France. Généralement les clients particuliers se font livrer une à trois fois par an par des fournisseurs régionaux proposant parfois des services directs (entretien de la chaudière, paiement en plusieurs fois, etc…) ou des services annexes (travaux d’isolation, changement de chaudière, etc…).

Logements collectifs

Les logements collectifs alimentés au fioul domestique sont au nombre approximatif de 900 000 (soit environ 100 000 copropriétés), situés essentiellement dans les zones urbaines. L’immeuble comprend une ou plusieurs chaudières gérées par un chauffagiste sur demande du syndicat de copropriété. Le chauffage au fioul domestique peut représenter jusqu’à 60% des charges de copropriété. Pour autant, la mauvaise gestion par les syndics du coût d’approvisionnement en fioul constitue l’une des revendications de l’UNARC. Il est en effet fréquent que le même contrat soit reconduit année après année, sans qu’aucune réévaluation ne soit conduite.

Réseaux urbains de chaleur

Un certain nombre de personnes sont chauffées (indirectement) au fioul domestique sans le savoir. En effet, quelques réseaux de chaleur urbains sont alimentés par des chaudières fonctionnant au fioul domestique. Ces dernières tendent à être substituées par des chaudières au gaz naturel ou à la biomasse (bois), souvent plus économiques et moins émettrices de CO2.

En poussant le raisonnement à l’extrême, nous pouvons également souligner que les logements à chauffage électrique ont parfois recours à l’énergie fioul. En effet, lors des pics de froid ce sont les centrales électriques fonctionnant au fioul (fioul lourd et fioul domestique) qui assurent le pic de production !

 


Tags : , , ,