ACHATS GROUPÉS FIOUL

consultez les prix dans votre ville

Type de fioul * ~~~~~~~~~~~~

Code postal *

Ville *

Volume Cuve *
  litres

Le fioul domestique est-il risqué pour mon foyer ?


Par application de la directive 1907/2008/CE (REACH), le fioul domestique est classifié par le législateur en tant que produit dangereux, tant pour l’environnement que pour l’être humain. Pour autant, faut-il en conclure qu’une installation au fioul domestique met en danger votre foyer ? Nous vous proposons dans cet article une analyse détaillée des risques posés par le fioul et nous vous recommandons les comportements à adopter pour limiter les risques.

30-risque-danger-fioul-domestique

I. Dangers pour l’homme

Il n’existe aujourd’hui aucune étude scientifique permettant d’affirmer que le fioul est une substance cancérogène. Pour autant, comme pour tout produit pétrolier, le fioul présente un certain nombre de risques pour l’homme en cas d’usage non approprié. On distingue les risques selon les trois catégories suivantes :

  • Risques lié à l’inhalation : Des risques d’inhalation peuvent se présenter si votre cuve de fioul domestique n’est pas parfaitement étanche. A ce titre, il est toujours recommandé d’installer sa cuve dans une pièce bien ventilée. En cas d’inhalation, transportez la personne dans un lieu parfaitement ventilé et allongez là dans une position permettant le repos. Si la personne présente des gènes respiratoires, des signes d’évanouissement ou tout autre symptôme, prenez immédiatement contact avec un médecin. En effet, il se peut alors que la victime présente une irritation des muqueuses et des voies respiratoires. Tout cela sans parler de l’odeur nauséabonde du fioul…

Réduire les risques : Installer sa cuve dans une pièce ventilée, à distance des pièces de vie de votre maison. Faire entretenir son installation par un professionnel.

 

  • Risques liés à l’ingestion : Si votre cuve de fioul domestique ou votre système de raccordement est ancien, il est possible que du fioul domestique se répande sur le sol. A ce titre, il est recommandé de conserver les enfants en dehors de la pièce dans laquelle vous entreposez votre fioul. En cas d’ingestion, le premier geste à adopter consiste à rincer la bouche de la victime à l’eau. Prenez ensuite immédiatement contact avec votre médecin ou avec le centre anti-poison le plus proche. En effet, l’ingestion de fioul domestique peut entrainer des pneumopathies d’inhalation. Notez enfin qu’il est recommandé de ne pas faire boire les personnes présentant des signes de nausée sans l’avis de votre médecin, car cela peut entraîner des vomissements.

Réduire les risques : garder les enfants hors de la pièce contenant la cuve de fioul domestique et éventuellement la chaudière, absorber immédiatement toute fuite à l’aide de sable, prendre contact avec votre mairie pour qu’un service spécialisé de collecte des déchets opère l’enlèvement. Si vous organisez une fête dans votre cave, par exemple une soirée déguisée, assurez-vous que personne ne s’approche de la cuve de fioul.

 

  • Risques liés au contact avec la peau : Il convient de rincer abondamment la peau entrée en contact avec le fioul à l’aide d’eau et de savon, après avoir préalablement retiré les vêtements souillés. Consultez votre médecin même en l’absence de gêne car les symptômes peuvent ne pas survenir immédiatement. En cas d’exposition prolongée, des dermatoses peuvent se déclencher. En conséquence, le fioul domestique est classé dans la catégorie « Xi – Irritant ».

Réduire les risques : laisser tout manipulation du combustible à un professionnel, ce dernier portera des gants permettant une protection adaptée (par exemple en caoutchouc butyle).

 

II. Dangers pour l’environnement

Le fioul domestique peut entraîner des effets néfastes pour l’environnement, et plus particulièrement pour les organismes aquatiques et pour les sols. A ce titre, le fioul domestique est classé dans la catégorie « N – Dangereux pour l’environnement »

En cas de fuite, il est primordial d’empêcher toute pénétration du combustible dans les sols, les cours d’eau et les égouts. En cas de fuite importante de votre cuve, prévenez immédiatement les pompiers. N’essayez pas d’intervenir vous-même, car un équipement spécialisé sera requis pour ne pas vous exposer aux risques ci-dessus (masques, gants, bottes…).

En cas de changement de mode de chauffage, faites impérativement appel à un professionnel pour qu’il dégaze votre cuve avant de procéder à son recyclage ou à sa destruction.

 

III. Risques d’incendie

Comme tout combustible, le fioul domestique est un produit hautement inflammable. Il peut également présenter des risques d’explosion. Cependant, sachez que dans les conditions normales d’usage, le fioul domestique n’est ni inflammable, ni explosif.

En effet, le point d’éclair du fioul est supérieur à 55 degrés Celsius, ce qui signifie qu’il ne prend pas feu en dessous de cette température. En cas d’incendie dans la maison, une forte augmentation de la pression dans la cuve peut engendrer une explosion de celle-ci.

En cas d’incendie : Évacuez immédiatement votre foyer et prévenez les pompiers. Ne pas projeter d’eau sur la cuve en feu, mais privilégier les extincteurs à poudre chimique sèche (mousse) ou au CO2.

 


Tags : , , , , ,