ACHATS GROUPÉS FIOUL

consultez les prix dans votre ville

Type de fioul * ~~~~~~~~~~~~

Code postal *

Ville *

Volume Cuve *
  litres

Fioul domestique / gazole non routier : les différences


Dans le cadre de l’article 2 de l’arrêté du 10 novembre 2011, les engins mobiles non routiers, les tracteurs agricoles et forestiers, les bateaux de plaisance et de navigation en eaux intérieures sont soumis à l’utilisation du gazole non-routier, et non pas du fioul domestique.

4-différences-fioul-domestique-gazole-non-routier

Le fioul domestique et le gazole non routier sont deux produits pétroliers issus de la même couche  de distillation du raffinage : le distillat, entre le kérosène et le fioul lourd. Néanmoins, ils ont été soumis à différents traitements chimiques post-distillation (bloc DHT / Distillate Hydro Treatment, ajout d’additifs, etc…) qui leurs confèrent des propriétés physico-chimique propres. Le gazole non routier est utilisé pour l’alimentation des moteurs d’engins agricoles et de machines de construction tels les gros compresseurs ou les pelles mécaniques.

Voici les principales différences entre le fioul domestique et le gazole non routier :

  • Teneur en soufre : Les deux produits ont une teneur en soufre très différentes du fait de la législation. La teneur en soufre du fioul domestique est de 1000 ppm maximum alors que celle du gazole non routier est de 10 ppm maximum (comme pour le diesel). Cette contrainte (européenne) a pour objectif d’améliorer la qualité de l’air en réduisant les émissions polluantes issues des moteurs. On peut raisonnablement s’attendre à ce que la législation évolue prochainement afin d’aligner le taux de soufre maximum du fioul domestique avec celui du gazole non-routier.
  • Cétane : L’indice de cétane est plus grand pour le gazole non routier par rapport au fioul domestique (51 contre 40). Encore une fois, l’objectif est de réduire les émissions polluantes en améliorant la combustion des moteurs.
  • Tenue au froid : La tenue au froid des deux produits peut varier entre 0°C (été) et -15°C (hiver, voire davantage). Cette température seuil représente la limite de filtrabilité du combustible. En pratique, de nombreux fournisseurs proposent du fioul domestique à forte tenue au froid tout au long de l’année pour répondre à l’utilisation essentiellement hivernale des consommateurs, et donc au besoin de stockage en période froide.

En conclusion, le fioul domestique et le gazole non-routier sont des produits très proches d’un point de vue chimique, aujourd’hui soumis au même régime fiscal avantageux. Avec la hausse des ambitions écologiques, on peut s’attendre à voir ces deux produits aligner leurs caractéristiques sur celles du diesel dans les années à venir. Il perdurerait alors une différence de taille : une fiscalité très différente !

 


Tags : , , , , , , , , ,