ACHATS GROUPÉS FIOUL

consultez les prix dans votre ville

Type de fioul * ~~~~~~~~~~~~

Code postal *

Ville *

Volume Cuve *
  litres

Diagnostic de performance énergétique (DPE) pour les maisons au fioul


Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) est un indicateur de la performance énergétique de votre logement. Cette analyse est une évaluation des émissions de gaz à effet de serre générées par votre logement. Dans les faits, il s’agit surtout pour l’acquéreur d’un bien immobilier d’évaluer ses futures factures d’énergie.

Le DPE se fonde sur deux grands types de critères : (a) les caractéristiques de votre logement et (b) ses équipements. En ce qui concerne les caractéristiques du logement, il s’agit avant tout d’étudier la qualité des matériaux employés, l’orientation des pièces, le type de fenêtres, etc. Le second critère évaluant les équipements étudie quant à lui le mode de chauffage, de production d’eau chaude et de ventilation du logement. C’est donc bien au sein de ce deuxième critère que sera répercuté votre mode de chauffage au fioul domestique.

Les résultats du Diagnostic de Performance Énergétique sont présentés sous la forme d’une « étiquette énergie » classant les logements en fonction de leur quantité d’énergie primaire consommée, des plus économes (catégorie A, moins de 50 kWh/m2/an) aux plus énergivores (catégorie G, plus de 450 kWh/m2/an). Il s’agit là d’une estimation de la consommation moyenne du logement en fonction des caractéristiques précédemment citées ; la consommation réelle sera conditionnée par la température choisie pour les pièces et par les conditions météorologiques.

étiquette_énergétique

Cette analyse doit être produite par un professionnel certifié et a une durée de validité de dix ans. Veuillez noter que les résultats du DPE doivent obligatoirement être indiqués dans l’annonce de vente ou de location de tout bien immobilier depuis le 1er janvier 2011. Les locations saisonnières sont cependant exclues de cette obligation. Petite aide financière, les propriétaires peuvent déduire le coût du DPE de leurs revenus locatifs imposables.

Dans les faits, le calcul du DPE se fonde sur différentes méthodes développées par l’ADEME, parmi lesquelles la fameuse méthode « 3CL ». Cette dernière retient un rendement de l’ordre de 1 pour les installations au fioul et au gaz naturel. Ce coefficient peut s’avérer très approximatif pour certaines installations, alors que des consommateurs se plaignent régulièrement d’erreurs supérieures à 1.000 euros par an entre le calcul DPE et leurs frais de chauffage réels. Au-delà de l’étiquette produite par le DPE, nous incitons donc fortement les acquéreurs et locataires à s’informer des consommations de fioul passées du logement. En vous renseignant sur le volume moyen annuel consommé et en leur appliquant les derniers prix en vigueur, vous pourrez alors vous faire votre propre idée de vos futures factures de fioul.

Enfin, souvenez-vous que la consommation d’un logement n’est pas une donnée figée ! En suivant nos conseils pour réduire votre consommation de fioul, vous parviendrez certainement à un volume annuel consommé inférieur à celui de vos prédécesseurs.

En conclusion, le DPE fournit une première information importante pour estimer les futurs coûts de combustible d’un logement chauffé au fioul. Mais cela ne doit pas vous empêcher d’aller chercher davantage d’informations auprès des propriétaires actuels. Enfin, soyez également vigilants sur les informations qui n’apparaissent pas sur le DPE, par exemple l’état des installations.


Tags : , ,