ACHATS GROUPÉS FIOUL

consultez les prix dans votre ville

Type de fioul * ~~~~~~~~~~~~

Code postal *

Ville *

Volume Cuve *
  litres

Contrat d’entretien de chaudière fioul : que fait le technicien ?


L’entretien annuel de votre chaudière est un rendez-vous à ne pas manquer puisqu’il est obligatoire. En revanche, libre à vous de choisir l’entreprise de votre choix, puisque les livraisons de fioul peuvent être totalement indépendantes de votre contrat d’entretien de chaudière au fioul. Sachez que l’entretien de chaudières d’une puissance de 4 à 400 kilowatts est encadré par la loi, et plus précisément par l’arrêté du 15/09/2009, qui stipule les opérations suivantes à réaliser à par le technicien :

Quelles sont les étapes d’une intervention d’entretien sur votre chaudière ?

  1. Vérification de l’état de la chaudière (éventuels réglages et nettoyage)
    • Démontage et nettoyage intégral du brûleur ;
    • Nettoyage du filtre de la pompe à fioul domestique (ou du pré-filtre s’il y en a un) ;
    • Identification du type de gicleur et mesure de sa pression de pulvérisation ;
    • Vérification de l’état des dispositifs de sécurité du brûleur ;
    • Nettoyage du corps de chauffe ;
    • Vérification de l’état des dispositifs de sécurité de la chaudière ;
    • Vérification de l’état du circulateur de chauffage (s’il y en a un) ;
    • Calcul de l’indice de noircissement ;
    • Relevé de la température des fumées, et mesure de la teneur en dioxyde de carbone (CO2) ou en oxygène (O2) dans celles-ci.
    • Remplacement des pièces défectueuses ;
    • Vérification de l’état du conduit de raccordement de l’appareil.
  2. Prise de mesure du taux de CO (monoxyde de carbone, gaz indolore pouvant être mortel à forte concentration) à environ 50 centimètres de la chaudière pendant 30 secondes, la chaudière étant en état de marche. Le taux est dit « normal » s’il est inférieur à 20 ppm (et même 10 ppm à compter du 1er juillet 2014).
  3. Estimation de la performance énergétique et environnementale de la chaudière
  4. Calcul du rendement de la chaudière et comparaison avec les plus performantes du moment (« rendement de référence », obtenu avec une chaudière à condensation de même puissance).
  5. Mesure des émissions de polluants atmosphériques issus de la chaudière, notamment le NOx (oxyde d’azote, un gaz à effet de serre). Comparaison avec les chaudières les plus performantes, soit actuellement des émissions de 90 mg/kWh sans apport d’oxygène.
  6. Liste de conseils pour l’usager : sur le bon usage de l’installation de chauffage, son optimisation et éventuellement l’intérêt de remplacer la chaudière.

A l’issue de la visite, ou dans les 15 jours suivants, vous recevrez une attestation d’entretien de la chaudière. Celle-ci rappelle les opérations effectuées, indique le taux de CO et la performance énergétique et environnementale de votre chaudière, et la liste des conseils. Conserver-la précieusement !

 


Tags : , , ,