ACHATS GROUPÉS FIOUL

consultez les prix dans votre ville

Type de fioul * ~~~~~~~~~~~~

Code postal *

Ville *

Volume Cuve *
  litres

Comprendre l’étiquette énergétique d’une chaudière fioul


Ça y est, depuis le 26 septembre 2015 l’étiquette énergétique est devenue obligatoire pour les chaudières, notamment celles fonctionnant au fioul domestique. Cela fait suite à la mise en application de la directive européenne « eco-design » qui imposait déjà cette obligation aux réfrigérateurs et aux lave-linges depuis 2011 (même si les premières étiquettes énergétiques facultatives ont fait leur apparition il y a plus de 20 ans dans nos rayons). Dans les faits, nous constatons dans certains magasins que quelques produits ne répondent pas encore à la nouvelle réglementation, mais cela ne devrait vite ne plus être le cas !

etiquette-energie-fioul

Objectif

Pour les consommateurs, l’objectif premier de cette mesure est bien sûr d’inciter les foyers à s’équiper de chaudières plus performantes et respectueuses de l’environnement, mais aussi plus confortables (ex : moins de bruit). Un autre objectif est de ne pas comparer les chaudières uniquement sur la base de leur prix, mais aussi par leur coût d’utilisation, leur performance énergétique et leur impact environnemental. Ainsi, étant donné le prix élevé de l’énergie, il est souvent plus intéressant financièrement d’installer une chaudière à condensation performante qui consommera moins de fioul qu’une chaudière classique. Par exemple, si celle-ci permet de réduire sa consommation de 30% et que la maison brule 1’500 litres/an de fioul domestique à 0,6 euros/litre, l’économie est de 270 euros par an !

Par ailleurs, le système d’étiquette énergétique incite les fabricants de chaudières à innover et proposer des modèles toujours plus sobres qu’ils écouleront facilement sur le marché.

Bref, un système vertueux pour tous les acteurs !

Champ d’application

L’étiquette énergétique est désormais obligatoire pour toutes les chaudières et chauffe-eaux d’une puissance inférieure à 70 kW. Les équipements plus puissants, de 70 à 400 kW, sont quant à eux progressivement soumis à un niveau minimal de performance : pour le moment il est question d’un rendement minimal de 86%, qui sera probablement revu à la hausse dans les années à venir.

Pour l’ensemble de l’installation de chauffage, ce sont les artisans chauffagistes qui sont à même d’évaluer la performance et donc l’étiquette énergétique. En effet, différents appareils ainsi que leur fonctionnement ensemble sont à considérer (chaudière, système de régulation, solution d’évacuation, etc.).

Contenu de l’étiquette

L’étiquette énergétique affiche de nombreuses informations utile au consommateur dans le choix du produit :

  • Consommation d’énergie
  • Consommation d’eau
  • Niveau d’émissions polluantes
  • Niveau sonore de la chaudière

L’ensemble de ces critères d’évaluation permettent de classifier les chaudières et chauffe-eaux des lettres A+++ pour les plus performantes à G pour les plus énergivores. Cette classification est commune à l’ensemble des pays de l’Union Européenne.

Impact sur les ventes et perspectives

L’effet sur les ventes d’appareils est quasi immédiat : les consommateurs français ont tendance à bouder les modèles les moins bien notés (lettres F et G) et reportent leurs achats sur le haut du classement qui est plus vert. Les fabricants de chaudières (Frisquet, e.l.m. leblanc, etc.) se démènent quant à eux pour proposer des modèles avec une étiquette énergétique attractive.

Par conséquent, le nombre de modèles en bas du classement risquent de se faire rapidement assez rare, et il sera donc probablement nécessaire de revoir régulièrement les seuils associés à chaque lettre. Sinon nous risquons de tomber dans une situation similaires à celle des réfrigérateurs qui sont aujourd’hui presque tous étiquetés des lettres A ou B…

Enfin, croisons les doigts pour que la course à la performance énergétique et aux bonnes notations ne dérive pas comme dans le secteur automobile avec le scandale des moteurs diesel de la marque Volkswagen !

 


Tags : , ,