ACHATS GROUPÉS FIOUL

consultez les prix dans votre ville

Type de fioul * ~~~~~~~~~~~~

Code postal *

Ville *

Volume Cuve *
  litres

Comparaison du coût du chauffage au fioul par rapport au gaz et à l’électricité


Le coût du chauffage associé à un logement dépend de ses caractéristiques intrinsèques (superficie, qualité de l’isolation, localisation géographique, présence de logements mitoyens, etc.) ainsi que du comportement de ses habitants (tout le monde ne souhaite pas bénéficier de la même température d’intérieur !). Le chauffage au fioul domestique – tout comme celui au gaz naturel – nécessite une chaudière et un réseau de tuyaux et de radiateurs à eau dont l’installation est coûteuse. Le chauffage électrique est donc généralement jugé le plus intéressant pour les logements de petite taille. Il peut également être adapté à des logements de plus grande taille s’ils sont très bien isolés. En revanche, pour les bâtiments consommant beaucoup d’énergie (« énergivores ») pour la production de chaleur, le gaz est la solution la plus économique, suivie par le fioul domestique qui est une bonne alternative à l’électricité dans les communes non raccordées au réseau de distribution de gaz naturel (réseau GrDF).

Quel différences de factures entre le fioul, le gaz et l’électricité ?

Voici des estimations du coût des trois énergies pour une maison d’une surface habitable de 110 mètres carrés :

Type de chauffage Coût d’installation Coût annuel d’utilisation
Fioul domestique 4’000 à 7’000 € 1’600 à 1’900 €
Gaz naturel 2’000 à 5’000 € 1’100 à 1’300 €
Électricité 1’000 à 6’000 € 1’500 à 2’500 €

 

Ces chiffres sont à prendre comme des estimations indicatives car le coût réel dépend de nombreux paramètres : caractéristiques du logement mentionnées plus haut, conditions du marché de l’énergie, tarifs pratiqués par les différentes entreprises installatrices, etc. S’il y a bien une chose à retenir de ce tableau, c’est que le coût d’installation d’un système de chauffage est important. Convertir son installation au fioul domestique en un dispositif électrique peut être très coûteux alors que la conversion au gaz naturel est plus simple (réutilisation du système de chauffe en aval de la chaudière). D’autres sources d’énergie telle que le bois peuvent également être utilisées. La chaudière fioul bois connaît d’ailleurs un succès grandissant !

D’après de nombreuses études et l’historique récent, le prix de l’électricité risque de continuer à augmenter d’environ 5% par an pendant plusieurs années, ne serait-ce que pour financer la rénovation des centrales nucléaires françaises. Quant au prix du fioul, son évolution est très incertaine puisqu’elle est liée au prix du pétrole sur le marché : l’offre et la demande mondiale en pétrole ainsi que la géopolitique détermineront son niveau d’équilibre ! Enfin, le coût du chauffage au gaz naturel devrait rester assez proche de celui du fioul domestique, tout en y restant inférieur : en effet, cette énergie s’est développée avec une indexation sur le prix du pétrole, tout en offrant une ristourne sur cette indexation pour la rendre plus intéressante pour le consommateur : ainsi le prix du gaz étant historiquement indexé à 100% sur le prix de produits pétroliers et intégrait une ristourne ; c’est de moins en moins le cas avec l’apparition d’une part d’indexation sur les marchés gaziers européens, les prix du gaz et du pétrole voyant leur corrélation diminuer.

Avant de vous lancer dans un éventuel changement de mode de chauffage, nous vous invitons à consulter notre article expliquant comment réaliser des économies sur votre prochaine facture de fioul domestique, et à vous renseigner sur nos achats groupés !

 


Tags : , , , ,