ACHATS GROUPÉS FIOUL

consultez les prix dans votre ville

Type de fioul * ~~~~~~~~~~~~

Code postal *

Ville *

Volume Cuve *
  litres

Comment entretenir ma chaudière au fioul : conseils et astuces ?


Vous avez investi plusieurs milliers d’euros dans une chaudière au fioul domestique et souhaitez qu’elle tienne le plus longtemps possible ? A l’heure de l’obsolescence programmée et des produits à la durée de vie toujours plus courte, nous vous proposons un article visant ici à maximiser la durée de vie de votre chaudière en respectant quelques bonnes pratiques pour son entretien !

entretien-chaudiere-fioul

Pour commencer, sachez qu’il est obligatoire de faire vérifier sa chaudière une fois par an par un technicien qualifié. Cette intervention doit normalement permettre d’identifier les usures prématurées de certaines pièces (joints, échangeurs) et de changer d’éventuels composants avant qu’il ne soit trop tard. Au delà de son caractère obligatoire, cette entretien annuel vous permet surtout de faire des économies en évitant plus tard une grosse panne – généralement fort coûteuse ! Par ailleurs, cela permet également de limiter les émissions polluantes de votre chaudière, en s’assurant notamment de la bonne combustion, et ainsi de ne pas incommoder vos proches avec un air vicié ! Il est important que vous gardiez l’attestation d’entretien de votre chaudière, afin non seulement de pouvoir justifier de votre respect de l’obligation légale, mais surtout de permettre au technicien de passage l’année suivante de connaître le diagnostic de son prédécesseur et les éventuelles anomalies qu’il avait alors diagnostiquer ! En effet, les mêmes pannes se produisent fréquemment sur des installations anciennes, lorsque des pièces atteignent leur fin de vie.

Pour ceux qui ne seraient pas encore convaincu de la nécessité de faire intervenir un technicien une fois par an, sachez qu’en cas de litige avec votre assureur, votre attestation d’entretien de chaudière vous sera réclamée. Si vous n’êtes pas capable de la produire, vous risquez ainsi de ne pas être remboursé en cas de sinistre.

En dehors de l’entretien annuel avec un technicien certifié, quels gestes pouvez-vous opérer pour prolonger la durée de vie de votre chaudière ? Voici un conseil de bon sens que vous pourrez facilement appliquer : le dicton populaire dit « qui veut aller loin ménage sa monture ». Il en va de même pour votre chaudière. En chauffant excessivement votre foyer, par exemple au-delà de 24 degrés en hiver, vous risquez d’accélérer le vieillissement de votre chaudière. En effet, il est probable que son dimensionnement ne permette pas une telle chauffe dans la durée. Soyez donc raisonnables, surtout en période de grand froid, vous ferez ainsi des économies !

Dernier conseil pour préserver votre chaudière : si vous observer qu’elle fonctionne par intermittences très courtes (inférieures à une minute), il se peut alors que le mécanisme d’hystérésis soit mal réglé. En effet, en amenant votre chaudière à s’arrêter et redémarrer en permanence, vous risquez de précipiter son vieillissement. Dans le doute, n’hésitez pas à faire part de ce constat à votre chauffagiste qui sera la plus à même d’évaluer la situation.

Nous espérons que ces modestes conseils vous permettront de conserver vos installations en vie le plus longtemps possible, ou du moins de ne pas vous trouver embêtés par une panne au beau milieu de l’hiver ! A bientôt pour plus de conseils sur le fioul domestique !

 


Tags : , , ,