ACHATS GROUPÉS FIOUL

consultez les prix dans votre ville

Type de fioul * ~~~~~~~~~~~~

Code postal *

Ville *

Volume Cuve *
  litres

Brûleur de chaudière fioul : à quoi ça sert, combien ça coûte ?


Si le fonctionnement général d’une chaudière fioul est assez simple à appréhender, cet équipement reste très complexe. En effet, il est composé de plusieurs centaines de pièces ayant chacune un rôle spécifique. C’est pour cette raison qu’il est difficile, même pour un bricoleur chevronné, de réparer soi-même son installation de chauffage en cas de panne. Parmi ces pièces, le brûleur est de loin l’une des plus importantes puisqu’elle est indispensable à la combustion du fioul et donc à la création de chaleur.

Quel est son rôle ? Comment fonctionne-t-il ? Et combien cela coûte à remplacer ? Cet article tentera de répondre à ces principales questions.

A quoi sert le brûleur d'une chaudière fioul ?

 

1. Quel est le rôle du brûleur et comment fonctionne-t-il ?

 

Le brûleur est l’élément clé d’une chaudière fioul et donc de votre système de chauffage. En effet, son rôle est de mélanger le combustible avec l’air pour permettre la combustion au meilleur rendement. Par ailleurs, on trouve principalement sur le marché des brûleurs pulsés : ils sont équipés d’un ventilateur permettant d’amener l’air nécessaire à la combustion et d’expulser les fumées produites. Cette technologie permet une modulation de puissance plus poussée qu’avec les brûleurs classiques. En conséquence, un brûleur pulsé permet de faire de plus grandes économies d’énergie.

Le brûleur est composé de nombreux éléments qui travaillent en harmonie afin de permettre la combustion du fioul domestique et donc le chauffage de votre logement. Voici la liste de ces différents composants ainsi que leur rôle dans le fonctionnement du brûleur :

  • La pompe à fioul : elle sert à alimenter la chaudière avec le fioul extrait de la cuve. Un régulateur de pression permet de renvoyer dans la cuve l’excès de combustible.
  • L’électrovanne : cet élément alimente en fioul le gicleur pour permettre la combustion.
  • Le gicleur : c’est un élément clé dans le processus de combustion. En effet, il permet de pulvériser le fioul en gouttelettes, ce qui assure un meilleur mélange du combustible et de l’air.
  • Le réchauffeur de fuel : il sert à diminuer la viscosité du fioul afin d’améliorer la pulvérisation par le gicleur. En effet, votre fioul domestique peut être plus ou moins visqueux selon ses caractéristiques propres mais aussi selon la température de stockage dans votre cuve.
  • Le ventilateur : comme dit précédemment, il assure l’arrivée d’air dans la chaudière et l’expulsion des fumées de combustion.
  • La tête de combustion : elle maintient la flamme en position pour faciliter la combustion. Elle est allumée à l’aide d’un arc électrique, formé par deux électrodes alimentées en haute tension

 

De plus, lorsque votre chaudière s’allume afin de chauffer votre logement, le brûleur se met en marche en plusieurs étapes :

  • Pré-allumage : le moteur du ventilateur est mis en marche et le transformateur est mis sous tension.
  • Mise à feu : un court instant après le pré-allumage, l’électrovanne s’ouvre afin de fournir le gicleur en fioul.
  • Post-allumage : après l’apparition de la flamme, elle doit être stabilisée. A la suite de l’allumage, l’étincelle est donc maintenue pendant un court moment.
  • Régime de fonctionnement : une fois que la flamme est apparue, le circuit d’allumage est mis hors tension.
  • Arrêt : dès que vous n’avez plus besoin de votre chaudière, le ventilateur et l’électrovanne sont mis hors tension pour permettre l’extinction du brûleur.

Bien évidemment, des dispositifs de sécurité permettent d’éviter tout accident lorsque la flamme n’apparaît pas alors que le fioul est pulvérisé ou bien que la flamme disparaît durant le fonctionnement. Par ailleurs, lorsque votre chaudière se met en sécurité, c’est bien souvent le brûleur qui est mis en cause. Vous pouvez alors essayer d’appuyer sur le bouton de rallumage. Cependant, si cela ne fonctionne pas, il vous faudra faire appel à un professionnel.

  

2. Combien coûte le remplacement d’un brûleur de chaudière fioul ?

 

Tout d’abord, il peut parfois être préférable de changer l’ensemble de votre chaudière plutôt que simplement le brûleur. Cela est vrai si votre chaudière est assez vieille ou bien si elle est en mauvais état par exemple. De plus, il peut parfois arriver que votre chaudière ne fonctionne pas avec les nouvelles générations de brûleurs, rendant impossible tout changement. Pour plus d’informations, contactez directement un professionnel qui saura vous aiguiller sur ces questions techniques, selon votre modèle de chaudière.

Pour ce qui est du prix, tout va dépendre du modèle que vous allez choisir (brûleur atmosphérique, à air pulsé…) et de sa puissance. Un brûleur fioul à flamme bleue (très performant) vous coûtera entre 600 et 1 500 € (hors pose) alors que des modèles plus conventionnels se situeront entre 300 et 1 000 € (hors pose). Nous vous conseillons de faire appel à différents professionnels pour obtenir plusieurs offres et pouvoir faire le meilleur choix au meilleur prix.

Finalement, le brûleur est un élément clé pour le chauffage de votre logement. En effet, il permet le mélange de l’air et du fioul domestique pour que la combustion soit faite. C’est un élément qui possède de nombreux composants et qui fonctionne par étapes successives. SI vous souhaitez le changer, vérifiez d’abord que la comptabilité est possible ou que votre chaudière n’est pas trop vieille. Sinon, cela vous coûtera entre 300 et 1 500 euros, hors pose.

 

 


Tags : , , ,