ACHATS GROUPÉS FIOUL

consultez les prix dans votre ville

Type de fioul * ~~~~~~~~~~~~

Code postal *

Ville *

Volume Cuve *
  litres

Bac de rétention fioul et cuve double peau


Le fioul domestique, en tant que dérivé du pétrole, est un liquide inflammable et polluant. Il est donc impératif de veiller à ce qu’aucune fuite ne survienne au niveau de votre cuve. Pour se prémunir contre ce danger, il existe deux solutions : le bac de rétention et la cuve double peau. Ces deux équipements ont exactement la même fonction : celle de récupérer le fioul qui fuit pour éviter qu’il se disperse dans la nature et ne cause des dégâts environnementaux. Au-delà d’être une simple précaution, l’acquisition d’une cuve double peau ou d’un bac de rétention reste une obligation. Cette réglementation a été formalisée dans l’arrêté du 1er juillet 2014 fixant les règles techniques et de sécurité applicables au stockage de produits pétroliers. Voyons ensemble la spécificité de ces deux procédés.

Pour plus d’informations sur la réglementation en vigueur concernant les cuves de fioul domestique, nous vous invitons à consulter notre article « Quelles sont les normes pour les cuves de fioul domestique ? »

cuve-fioul-double-peau

.

1. Le bac de rétention

 

Un bac de rétention fioul ne diffère pas d’un bac de rétention classique. En effet, il se présente sous la forme d’un récipient placé en dessous de votre cuve. Ainsi, il pourra récupérer le fioul qui goutte lors d’une fuite et évitera qu’il ne coule sur votre plancher, dans le sol ou à l’extérieur selon la localisation de votre cuve.

Il existe différent modèles de cuves avec bac de rétention : la cuve avec bac en polyéthylène de haute densité, la cuve avec bac en polyéthylène simple et la cuve avec bac en résine. Le choix du modèle va dépendre notamment de la localisation de votre cuve.

Attention, il est impératif que votre cuve avec bac de rétention réponde aux exigences de la norme NF EN 13341. Le respect de cette réglementation est attestée par un certificat qui vous sera remis à l’issue de l’installation de votre équipement. Dans la vente aux particuliers, les modèles de bacs de rétention sont majoritairement fabriqués avec des matériaux de synthèse.

Afin d’assurer la pérennité de votre bac de rétention, il sera nécessaire de l’entretenir. Il vous suffira de vérifier de temps à autre l’étanchéité de votre bac. Si malheureusement vous observez une fuite de votre fioul en dehors de votre bac de rétention, il vous faudra faire appel le plus rapidement à un professionnel. Ce dernier s’occupera de vérifier votre système et de le réparer si nécessaire.

Enfin, si vous décidez de vous procurer un bac de rétention, il faut savoir qu’une contenance minimale pour ce dernier est requise. Par exemple, dans le cas d’un stockage non enterré en plein air, la capacité de la cuvette de rétention doit au moins être égale à la plus grande des valeurs suivantes : (i) 100% de la capacité du plus grand réservoir ou (ii) 50% de la capacité globale des réservoirs et récipients.

 

2. La cuve double peau

 

La cuve double peau a exactement la même fonction que la cuve avec bac de rétention mais présente un fonctionnement différent. En effet, comme son nom l’indique, il existe une seconde couche de protection, une seconde paroi. Ce procédé va permettre de récupérer le fioul qui pourrait fuiter à travers la première peau de la cuve.

Aujourd’hui, la cuve double peau est le type de cuve que l’on retrouve pour l’essentiel sur le marché. En effet, il est plus simple de se procurer une couve double paroi que de d’acheter une cuve simple peau et d’y ajouter un bac de rétention. Cela permet notamment de gagner un peu de place grâce à dimensions plus restreintes. Sachez par ailleurs que les cuves double paroi sont généralement équipées d’un détecteur de fuite et d’une jauge mécanique pour connaître en permanence le niveau de remplissage de votre cuve.

Si vous ne souhaitez pas changer votre cuve, il existe une autre solution : l’enveloppe intérieure en matière plastique (baudruche). Le principe est simple : il consiste en l’installation d’une enveloppe intérieure dans votre cuve simple paroi. Sachez que ce mécanisme doit être conforme à la norme NF M88-514 et que l’installateur doit être agréé. Ce type de solution cible les cuves de très grande contenance, en tant que particulier vous n’y aurez donc probablement pas accès.

 

3. Conclusion

 

Comme nous l’avons vu, il est indispensable de veiller à l’étanchéité de son système de stockage de fioul domestique. Au-delà des considérations écologiques ou de sécurité, cette étanchéité constitue une obligation dans la loi française à travers l’arrêté du 1er juillet 2014 sur le stockage des produits pétroliers. Pour respecter cette réglementation, vous avez le choix entre deux solutions : la cuve double peau et la cuve simple peau avec bac de rétention. La première solution est aujourd’hui la plus répandue dans le commerce. Demandez conseil à un expert pour faire le meilleur choix !

.


Tags : , , , ,